Acerca de

240681888_651046612950602_3260304615513563455_n.jpg

HOMMAGE

Merci Monsieur Jackie BOURREE !

C’est avec une peine immense que nous avons appris le décès de Monsieur Jackie BOURREE, Président d’honneur de la ligue Ile de France.
Durant plus de 40 ans, Jackie BOURREE, s’est particulièrement engagé dans notre sport et ses divers mandats le démontrent : Président des clubs de Leuville Sur Orge et Ris Orangis, Président départemental de l’Essonne, Vice-Président du CDOS de l’Essonne, Président de la Ligue Ile de France, Secrétaire Général Adjoint puis Vice-Président de la FFTB.
Jackie était un bâtisseur, certains construisent des cathédrales, lui entouré de son armée de bénévoles, il a construit pas à pas notre ligue à laquelle il était très attaché.
Par son charisme, sa détermination, sa capacité à fédérer et le prochain respect qu’il avait pour ses dirigeants et ses athlètes, il a amené la ligue Ile de France à être ce qu’elle est aujourd’hui.
Il a été l’homme de toutes les actions et de tous les combats qui pouvaient servir la cause de notre sport et de nos structures, même s’il en est ressorti avec quelques blessures. Peu importait pour lui, ne nous disait-il pas «pour être convaincant il faut être convaincu».
Il a su donner à notre ligue, les valeurs qui sont aujourd’hui toujours les siennes et qu’il a transmises : œuvrer dans l’intérêt général et le respect de l’humain.
Ambitieux, il l’était et toujours pour nous donner à nous bénévoles mais également à nos jeunes ce goût du rêve. Souvenons-nous : les premières sélections internationales d’athlètes franciliens au Championnat d’Europe 1998 et les premières médailles franciliennes, la création du Groupe des Espoirs régionaux, la signature de la première convention avec le Conseil Régional, la création d’un groupe régional vainqueur de la Coupe du Monde à Jackson Ville donnant une autre vision du twirling, la création d’une formation régionale enseignants et juges, l’organisation du Championnat du Monde 2001 à Villebon.
Avant-gardiste, il l’était également car il a su donner aux femmes au sein de son équipe des postes à responsabilité et leur accorder une confiance sans faille et avant même que la représentativité des femmes ne devienne un sujet législatif.
En dirigeant responsable, mais aussi parce qu’il avait la culture de la transmission, il a su mieux que tout autre quitter la Présidence et passer le flambeau à une équipe dans laquelle il avait conservé une place de Président d’honneur, Président de cœur.
Jackie BOURREE, c’était aussi et surtout le Président de tous, celui qui savait aller à la rencontre de l’autre qu’il soit dirigeant, cadre ou athlète et qui savait cultiver l’amitié, cette amitié qui aujourd’hui nous laisse tous orphelins de notre Président.
Il avait cette culture de la convivialité bon enfant, celle qui vous rapproche, qui fédère et nous amène tous ensemble à construire de grands projets et à les pérenniser.
Le décès de Jackie BOURREE est une épreuve difficile que nous devrons surmonter, il va terriblement nous manquer il restera pour nous toujours vivant car rien n’est plus vivant qu’un souvenir et des souvenirs inoubliables il nous en laisse.